• Vue du noviciat montfortain de Cyrville, au centre, situé en face du couvent FDLS et de l’école paroissiale. Ottawa, Ontario, vers 1910. (Carte postale, L. E. Chevrier, Ottawa)

Noviciat montfortain de Cyrville

THÉMATIQUE
Service de soutien

MILIEU D’APOSTOLAT
Maison de formation religieuse  |  Résidence montfortaine

ENGAGEMENT
1901 – 1927

LIEU
CANADA  |  Ontario  |  Ottawa

  Voir sur une carte

HISTORIQUE DE L’ENGAGEMENT

En 1890, les Montfortains ouvrent le scolasticat Saint-Jean à Cyrville, en banlieue d’Ottawa, pour la formation de leurs jeunes frères scolastiques venus de France. L’œuvre loge dans un grand édifice en bois construit à côté du presbytère. Les Filles de la Sagesse (FDLS) assurent l’entretien des résidents et des lieux à partir du mois d’août 1891. En mal d’espace, les Montfortains transfèrent leur scolasticat sur le chemin Montréal dès 1901, et libèrent ainsi la maison pour l’accueil des novices.

En 1905, la communauté FDLS de Cyrville compte 11 religieuses, dont 8 se consacrent aux services d’entretien chez elles et au noviciat, ainsi qu’au service de sacristie à la chapelle du noviciat et à l’église paroissiale. Elles doivent nourrir, soigner, habiller et blanchir une bonne soixantaine de personnes dans une maison où il n’y a pas d’eau courante! En hiver, elles ramassent la neige dans de grands paniers pour obtenir l’eau nécessaire aux travaux et à la consommation.

Frappées par l’incendie de leur couvent en 1916, les FDLS louent une maison trop petite pour leurs besoins qu’elles quittent en 1920 pour le chemin Montréal. Elles continuent néanmoins d’offrir leurs services au noviciat jusqu’à son déménagement à Nicolet en 1927. Lorsque les FDLS s’installeront à Nicolet dans les années 1950, elles fourniront à nouveau quelques religieuses pour les services généraux au noviciat des Montfortains.

GALERIE MÉDIA